Catégories
TEST DE VELO

🚲 VanMoof S3 ⚡️ Analyse du vélo connecté venu d’Amsterdam !

Conçu pour être un vélo électrique qui ressemble avant tout à un vélo, le VanMoof S3 est aussi un vélo électrique dit « connecté ». Née en 2009 à Amsterdam – la capitale du vélo – la marque hollandaise VanMoof à présenté en Avril 2020 sa nouvelle version de son vélo phare: le VanMoof Electrified S3 (3 pour troisième version). VAN MOOF S3

Destiné aux citadins, il se caractérise avant tout par son design iconique avec un cadre fait de tubes droits aux soudures invisibles. Pour arriver à ce résultat, quels choix ont du réaliser ses concepteurs ? Alors que sa version précédente (S2) était commercialisé à 3398€, le VanMoof S3 justifie-t-il son prix (en baisse mais toujours) élevé de 1998€ ?

VanMoof S3 en bref

Poids19 kg
Moteur59 Nm, 250W : dans le moyeu avant
Batterie504 Wh, 36V : Lithium-ion
Pneus28″, Schwalbe Big Ben
Vitesse1, vélo mono-vitesse
Assistance4 modes
HomologationEN 15194, 25 km/h max

NOTE GLOBALE : 77 /100

Afin d’en savoir plus, nous avons passé au crible toutes les caractéristiques de ce vélo électrique conçu au pays des Tulipes. Maintenant place à l’analyse !

TEST DU VELO ⭐️ VanMoof S3

Notre Test se décompose en trois parties :

  1. L’assistance électrique (40pts) : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle
  2. Le vélo (40pts) : design, confort, praticité et sécurité
  3. Extra (20pts) : service après-vente et qualité de finiton

1. L’assistance électrique : moteur, batterie, système d’assistance électrique et écran de contrôle

Pour commencer, attardons nous sur le cœur d’un vélo à assistance électrique : son moteur. Pour le VanMoof S3, il s’agit d’une motorisation d’une puissance de 250 Watts situé dans le moyeu de sa roue avant. Le vélo est ainsi tracté par l’avant, et non propulser par l’arrière ou le pédalier centrale. Conçu par le fabricant anglais Sturmey Archer, le moteur du VanMoof S3 développe un couple allant jusqu’à 59 Nm, le plaçant dans la moyenne haute du marché. C’est deux fois plus que le nouveau Cowboy (30Nm) mais bien en dessous de son concurrent Iweech (90Nm).

VanMoof S3 vélo électrique
VanMoof S3 vélo électrique

Contrairement au vélo Angell , il ne s’appuie pas sur un poids ultra-léger pour optimiser son rapport poids/puissance, et l’on doit compter avec ses 19 kg du vélo. Le guidon est lui plus lourd, la roue avant plus difficile de soulever, la direction un peu moins maniable

Une batterie intégrée peu adaptée aux urbains.

C’est véritablement le point qui fâche avec cette nouvelle version du vélo électrique de VanMoof S3: la batterie. Elle présente certes un avantage de poids, sa capacité de 504 Wh qui vous permettra de parcourir en 60 et 150 km selon le mode utilisé.

Mais comparativement à ses concurrents Angell , Cowboy et Iweech, la batterie du VanMoof S3 est intégré dans le cadre et elle n’est pas amovible ! Excepté si vous possédez un garage fermé ou un abri vélo avec une prise électrique dans votre cour, la recharge de ce vélo devient un véritable casse tête. Considérons par exemple que vous habitiez en étage dans un immeuble de centre-ville – sans ascenseur. Alors il vous faudra monter votre VanMoof de 19kg (avec ses roues sales) minimum 1 à 2 fois par semaine dans votre appartement pour le recharger durant 4 heures.

la batterie du vélo
La batterie du VanMoof n’est pas amovible.

4 vitesses, ou presque !

Contrairement à génération du S2, le VanMoof S3 possède désormais 4 vitesses. Enfin presque. Tout comme Angell , la transmission du VanMoof est en fait constituée d’un mono plateau entraînant la roue via une chaîne et d’un unique pignon.

100% électrique, 100% révolutionnaire.

Slogan de VanMoof.

Mais alors qu’en est-il des 4 vitesses et du « E-shifter », modèle de transmission exclusif à VanMoof ? Il s’agit plus précisément de  e-vitesses  (équivalente aux modes Fly Eco, Fly Dry, Fly Fast… chez Angell ). Elles sont Ã©lectroniques et entièrement automatiques. Par conséquent, le vélo choisit lui-même le moment de passage des vitesses en fonction de votre vitesse et du tour de pédale.

Le bon côté c’est que vous n’avez pas besoin de vous soucier de changer les vitesses, et pour certain(e) ce sera un vrai poids en moins ! Cependant, vous pouvez selon vos envies paramétrer vous même le passage des vitesses en modifiant les plages de déclenchement. Cela se passe via un menu spécifique présent dans l’application. Mais attention car il s’agit aussi une magnifique occasion de tout dérégler !

La transmission du vélo
VanMoof-S3, transmission automatique 4 vitesses

L’assistance électrique dispose ainsi de quatre e-vitesses, réglable depuis l’application compagnon. Par contre impossible de la modifier lors d’un trajet. Si cela ne pose pas de problème sur un parcours plat, il en va autrement en côte où l’on regrette parfois de ne pas avoir défini l’assistance électrique au maximum avant le trajet!

C’est à ce moment qu’on apprécie la présence du Turbo Boost, activable par une pression sur le bouton logé au niveau de la poignée droite. En fournissant une accélération supplémentaire, il permet d’éviter de devoir forcer trop lors d’une montée ou procure l’accélération nécessaire lorsqu’un feu passe au vert.

Un vélo révolutionnaire, sans display

L’écran justement, contrairement à la plupart des autres vélos à assistance électrique, le VanMoof S3 n’en dispose pas sur le guidon . Toutefois il est équipé d’un système matriciel à LED intégré au cadre. En bref, une panoplie de 166 diodes lumineuses s’allument et s’éteignent pour afficher des données, comme le logo de Deezer. Cela fonctionne plutôt bien malgré le positionnement de l’écran, même si la visibilité de l’écran par temps lumineux n’est pas optimale. Concernant les informations partagés, seulement 3 données utilisable en pédalant : le mode utilisé, le niveau de la batterie et la vitesse instantanée (nouveauté vs. le S2). Basique pour certain, avant-gardiste pour d’autres.

l'écran matriciel du vélo
Le VanMoof S3 et son écran matriciel

Une application dédiée

Etant donné qu’il s’agit d’un vélo connecté, vous pouvez toutefois compter sur une application afin d’avoir de plus amples informations sur votre performance. Vous retrouverez par exemple la distance parcourue, le temps de trajet ainsi qu’une navigation GPS. Il ne vous restera plus qu’à trouvez un support pour accrocher votre téléphone sur le guidon. On notera par contre l’absence dommageable de l’autonomie restante en kilomètre, contrairement à Iweech qui l’a modéliser avec beaucoup de réussite dans son application. Par ailleurs l’application est pour l’instant uniquement en anglais.

VanMoof S3 vélo électrique connecté zoom application
L’application du VanMoof S3

Note pour ce premier thème dédié à l ‘assistance électrique :

Nous attribuons au VanMoof S3 une note de 27 / 40

2. Le vélo : design, praticité, confort et sécurité

Pour ce qui est du design, le VanMoof est en apparence un des plus beaux vélos électriques du marché. Selon votre préférence, il est disponible en deux couleurs : dark (noir) ou light (bleu pâle). Le constructeur hollandais à innover dans cette nouvelle S3 avec une finition mate anti-rayures censé avoir meilleure tenue dans le temps

Avec ses 19 kg, il n’est pas léger mais moins lourd que la majorité de vélo électrique conventionnel. Cependant il faudra retrousser vos manches et ouvrir votre veste si vous comptez gravir des escaliers, pour le mettre à charger notamment. L’apparence du vélo est soigné, épuré. Le cadre droit entièrement tubulaire affiche des proportions maîtrisées Aucune traces de soudures contrairement au S2, et cette nouvelle version peut compter enfin sur des freins à disques hydrauliques, parfaitement intégrés au vélo.

Le vélo vu du dessus
Le VanMoof S3 vu du ciel

Mais dans la pratique, il s’agit – comme Angell , Cowboy ou Iweech – d’un vélo sans suspension. Le confort on est particulièrement dépendant des pneumatiques grande taille monté en 28″ pouces par Schwalbe (anti crevaison & à flancs réfléchissants). Par conséquent, malgré ses pneus extra-larges (50 mm de section), attention aux secousses sur les pavés.

Côté accessoires, le vélo est équipé de gardes boues de série, indispensable par temps de pluie, mais aussi d’une béquille. Il dispose également d’un avertisseur sonore intégré sur le guidon. Impossible pour autant de faire varier son intensité sonore. Il s’agit dans ses conditions plus d’un gadget censé remplacer l’irremplaçable sonnette.

Kick Lock et tête de mort.

Côté protection, le VanMoof S3 n’est pas en reste. C’est d’ailleurs une de ses marques de fabrique.  Le vélo est équipé d’un dispositif « Kick Lock« , qui immobilise instantanément la roue arrière et activera les alarmes embarquées, du bout du pied. Si un voleur tente de voler votre vélo, cela enclenche automatiquement une alarme sonore grâce à un haut-parleur et aux capteurs intégrés. Et si ce n’est pas assez pour dissuadé le voleur, un pictogramme tête de mort apparaît sur le guidon !

La seule limite de ce système c’est qu’en cas de vol, vous ne recevrez pas d’alerte sur votre téléphone. A moins d’être suffisamment proche de ce dernier (et d’être encore connecté par Bluetooth). Dommage quant on sait que le VanMoof S3 est pourtant équipé d’un modem 2G.

Pour terminer, et contrairement à ses rivaux Angell ou Cowboy , on constatera l’absence d’un système de chute qui alerte vos proches si vous avez eu un accident. Egalement absent le témoin de freinage sur le feu arrière très pratique pour alerter les autres usagers de la route.

Note du vélo dans ce deuxième thème :

Concernant le vélo et ses équipements, le VanMoof S3 s’en sort avec la note de 33 / 40

3. Bonus : service après-vente et rapport qualité-prix.

VanMoof garantie le cadre et ses composants d’origine contre les défauts de fabrication et de matériaux pendant 3 ans. Ceci n’inclut pas les pièces pouvant faire l’objet d’une usure normale (chaîne de transmission, plaquettes de frein, etc.), le montage incorrect ou l’entretien de suivi.

Sinon, vous vous demandiez pourquoi VanMoof a intégré un modem dans son vélo du coup ? Cela permet aux équipes de VanMoof de récupérer votre vélo volé si l’option « Peace of Mind Vol » a été souscrite contre 290 euros pour trois ans. Quand bien même vous vous faites voler votre vélo et que les bikes hunters de VanMoof n’arrivent pas à le récupérer, via cette option il vous est remplacé gratuitement la première fois, puis 98 euros les 2 fois suivantes.

Vue générale du S3
VanMoof S3 vélo électrique connecté

Vous pouvez comptez à ce jour que sur une présence physique très limité en France de la marque : une boutique à Paris et un pop_up store à Bordeaux. Par contre ces dernières sont quasi exclusivement dédiés à l’organisation des tests pour les acheteurs potentiels.

Pour le reste il faudra principalement comptez sur un SAV dématérialisé un poil lent. C’est la limite du système exclusif de distribution de la marque Néerlandaise. Le VanMoof S3 est commercialisé uniquement via son propre site internet (idem pour Cowboy), quand Angell ou Iweech sont en plus distribués en ligne via des enseignes de distribution grand public avec des SAV structurés.

Proposé à 1998€ contre 3398€ pour l’ancienne version, le VanMoof s’est repositionné de manière justifiée en terme de prix, et constitue à ce jour est un des vélos électriques connectés le plus abordable du marché.

Note pour ce dernier thème :

Sur cette troisième partie le VanMoof s’en sort avec la note de 17 / 20

NOTE GLOBALE ⭐️ VanMoof S3

75 / 100

Note globale de notre analyse
VanMoof S3 vélo note globale
VanMoof S3 – note globale

La troisième génération de la version S du VanMoof est globalement réussi à défaut d’être parfaite. La marque Néerlandaise a améliorer sa copie tout en baissant drastiquement son prix. Ou plutôt en le ramenant à un prix plus acceptable au vue de ses qualités.

On aime son aspect design, la qualité des finitions ainsi que sa robustesse qui procure une sensation de sécurité en milieu urbain. On apprécie également son autonomie correcte ainsi que les différents dispositifs de sécurité intégrés

Malgré tout, le S3 n’est pas parfait. On regrette avant tout que sa batterie ne soit pas détachable afin de la recharger plus facilement. Un détail qui rebutera à raison nombre de citadins. On se demandera pourquoi VanMoof à intégré un modem à son vélo sans laisser la possibilité à ses utilisateurs de pouvoir le localiser à distance dans son smartphone. On regrettera enfin que la sélection de l’assistance électrique ne puisse se faire qu’à l’arrêt.

vue globale du vélo
VanMoof S3 vélo électrique connecté look

FORCES et FAIBLESSES ⭐️ VanMoof S3

✅ VANMOOF S3❌ VANMOOF S3
POINTS FORTS POINTS FAIBLES
Design général du vélo.Batterie : non amovible, très contraignant en ville.
Moteur : 59 Nm de couple maxPas de géolocalisation du vélo en temps réel.
Autonomie : batterie d’une capacité de 504WhChangement du niveau d’assistance : à l’arrêt uniquement.
Dispositif de sécurité : Kick Lock et alarme sonoreEcran de contrôle à diode, trop basique et peu visible par temps lumineux.
Mode Boost : pour démarrer au feu.Pas de suspension : dommage pour le confort sur les pavés notamment.

Note : 5 sur 5.

Cet article vous a plu ? Laissez nous un commentaire !