Catégories
TEST DE VELO

🚲 Vélo IWEECH ⚡️ notre test du VAE urbain made in Marseille !

Pas de vitesses, pas d’écran, pas de niveaux d’assistance : le vélo Iweech n’est résolument pas un VAE comme les autres ! Résolument urbain, ce vélo électrique et connecté est conçu en France par la start up marseillaise Bellatrix Bikes, répond à l’ensemble des besoins et contraintes d’utilisation d’un vélo en ville. iweech test iweech bike marseille vélo électrique Marseille

Avec son look futuriste, il s’inscrit dans la mouvance des « Smart Bikes » autrement dit des vélos électriques urbains et connectés (Cowboy, VanMoof, Angell …).

Iweech en bref

Poids18,5 kg
Moteur90 Nm, 250W : dans le pédalier central
Batterie497 Wh, 36V : lithium-ion
Pneus24″, Schwalbe Big Apple
Vitesse1, vélo mono-vitesse
Assistance3 modes
HomologationEN 15194, 25 km/h max

NOTE GLOBALE : 83 /100

Découvrir le meilleur prix pour le vélo IWEECH :

Afin d’en savoir plus, et pour vous éclairer dans vos recherches, nous avons passé au crible toutes les caractéristiques de ce (très bon) vélo électrique tout droit venu des Bouches-du-Rhône. Maintenant, place à l’analyse !

TEST DU VELO ⭐️ Vélo IWEECH

Notre Test se décompose en trois thèmes :

  1. L’assistance électrique (40pts) : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle
  2. Le vélo (40pts) : design, confort, praticité et sécurité
  3. Extra (20pts) : service après-vente et qualité de finition.

1. L’assistance électrique : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle

Tout d’abord le vélo Iweech s’appuie sur un moteur central de très bonne facture (Brose T, allemand) dont le couple de 90 Nm atteint les plus hauts niveaux du marché, 3 fois plus que le Cowboy C3 par exemple. Il rend les fréquents démarrages et les accélérations efficaces.

Ensuite, le Iweech dispose d’une batterie Li-Ion conçu par BMZ et situé dans la barre transversale du cadre. Très important, cette batterie est amovible. Vous pouvez donc la recharger où vous le souhaitez, en à peine 3h30, sans devoir trimbaler votre vélo dans votre logement contrairement au Van Moof . Avec sa capacité de 497 Wh, la start-up marseillaise promet de rouler entre 90 et 160 km selon le mode d’utilisation, de quoi faire plusieurs aller-retour domicile boulot !

Roulez plus intelligent

Slogan du vélo Iweech

V.A.E ou V.I.A ?

Mais alors qu’en est-il de l’assistance électrique du Iweech dont le slogan est « Roulez plus intelligent » ? Cette assistance est justement pilotée par une Intelligence Artificielle qui l’adapte à son utilisateur et ses habitudes de trajet. Ainsi, elle se base sur différents capteurs présent dans le vélo pour analyser la vitesse, le couple, l’inclinaison selon le parcours effectué. Le vélo est capable de prédire les prochains trajets et d’ajuster le niveau d’assistance en fonction. Dès lors, l’utilisation du mode « intelligent » permet de faire varier en temps réel le niveau d’assistance en fonction des besoins pour s’assurer que la batterie tiendra jusqu’à l’arrivée. Par exemple, lorsque le niveau de batterie est bas, l’assistance ne se déclenchera que dans les côtes.

Par ailleurs, il n’y a pas de d’écran de contrôle sur ce nouveau vélo de la marque Bellatrix, mais un unique bouton intelligent (ibouton) situé sur le tube supérieur du cadre. Ce bouton ergonomique permet à la fois d’allumer le vélo et de changer de modes de conduites. Aussi, la conduite est faciliter au maximum, pas besoin de réfléchir ou de paramétrer ses besoins.

Pour allumer le vélo, il faut appuyer environ 8 secondes enfoncées sur le bouton d’alimentation. Idem pour l’éteindre. Ensuite, via le bouton, il existe 3 modes de conduites interchangeables pour le vélo électrique Iweech:

1. FreeRide OPTI : l’assistance intelligente au maximum

Sur ce mode de conduite, vous bénéficiez de toute l’assistance électrique de l’appareil. Vous ne faites donc quasiment aucun effort. Si vous voulez passer au mode FreeRide ECO, il vous suffit d’appuyer une fois sur le bouton.

2. FreeRide ECO : une assistance limitée pour une conduite économique

Le mode FreeRide ECO limite l’assistance électrique pour conserver au maximum la batterie. Ce mode convient également à ceux qui souhaite allier le côté sportif du vélo traditionnel à l’assistance électrique.

3. iRide : un mode intelligent et itinérant unique au monde

Enfin iRide. Pour en bénéficier, le vélo doit connaitre votre destination, soit parce que grâce à l’intelligence artificielle de votre Iweech a appris de vos trajets et est capable de la prédire, soit parce que vous l’avez entrée dans l’application.

Iweech, le vélo qui vous fera décrocher des écrans ?

Pour terminer, comme vous l’avez compris il n’y a pas de displays sur ce vélo connecté Iweech. Par conséquent il vous faudra fixer votre téléphone sur le guidon si vous souhaitez avoir des informations en temps réel. Malgré son côté basique et peu sexy, l’appli Iweech propose pourtant une fonctionnalité extrêment utile et inédite : une map qui situe l’endroit exact du vélo. Du coup en fonction de la batterie, une jauge intelligente permet de savoir exactement jusqu’où il est possible d’aller sur la carte. Dans un premier temps, une délimitation rouge indique jusqu’où accéder en mode ECO. Puis un second « cercle » vert informe de l’autonomie en mode OPTI. En un mot, c’est « géniale ».

Note pour ce premier thème dédié à l’assistance électrique :

Nous attribuons au vélo connecté Iweech l’excellente note de 34,5 / 40

2. Le vélo : design, praticité, confort et sécurité

Tout d’abord, le vélo est disponible en trois couleurs classiques : blanc nacré, gris orage anodisé et noir mat. L’apparence du vélo est sportive, avec un look de vélo tout chemin. Il reste toutefois un vélo urbain, sans suspensions. Son cadre en aluminium haute densité lui donne une apparence moderne. De plus, avec ses 18,5 kg, il est facilement transportable sur une courte distance. Si vous manquez de place pour « garer » votre vélo Iweech, vous pourrez compter sur ses pédales rétractables, mais aussi sur son guidon rotatif – une idée aussi novatrice que géniale !

Contrairement aux chaines de vélos traditionnels qui déraillent constamment, Iweech est composé d’une courroie Gates CDX © en carbone nécessitant aucun entretien. Si vous souhaitez utiliser le vélo sans assistance électrique, vous ne pourrez compter que sur une seule vitesse, insuffisant pour franchir une colline sans un bel effort.

Concernant la sécurité, le vélo électrique Iweech est équipé de freins à disques hydrauliques Tektro très efficace. Ses feux intégrés Supernova vous permettront de voir et d’être vu de nuit parmi la circulation. Par ailleurs concernant la visibilité de l’usager, on apprécie les flancs réfléchissants des pneus Schwalbe Big Apple monté en 24″, et on regrette que le feu arrière ne comporte pas de témoin de freinage voir de clignotants comme son homologue Angell .

Enfin, en terme de sécurité le vélo est muni d’un système anti-vol connecté avec votre téléphone. En cas de vol, l’usurpateur déclenche une alarme de 90 décibels. Dans le même temps,  l’utilisateur reçoit une notification pour le prévenir, il pourra alors utiliser une carte pour retracer son vélo.

Note pour ce second thème lié au vélo en lui-même :

Sur cette seconde partie, le vélo Iweech s’en sort avec l’excellente note de 32,5/40

3. Bonus: service après-vente et rapport qualité-prix.

Iweech est un vélo électrique imaginé et assemblé à Marseille entre autres par Christophe Sauvan via sa société Bellatrix. Notons qu’il a été lancé via un Kickstarter en 2019 et une campagne de presse, le vélo est désormais réellement disponible depuis cette année 2020. Depuis, la société en a déjà écoulé plusieurs centaines. Le vélo Iweech garantie batterie et moteur 24 mois. Concernant le cadre, la potence et l’électronique iweech la garantie monte à 36 mois. Vous pouvez également comptez sur un SAV réactif (retour à mes questions en moins de 24h).

Bien évidemment, ce vélo est homologué EN 15194 ce qui vous permettra de profiter des diverses primes à l’achat proposés par les différentes collectivités locales (à retrouver ici). Enfin, avec son prix catalogue de 2950€ il se situe dans le haut du panier par rapport à ces 3 principaux concurrents.

Note pour ce thème Bonus :

Pour cette troisième et dernière partie, le vélo électrique Iweech s’en sort avec la note de 16/20

NOTE GLOBALE ⭐️ Vélo IWEECH

83 / 100

2021 Iweech vélo note globale

Ainsi, le vélo électrique Iweech s’avère être un vélo soigné, très bien équipé, avec une assistance automatique convaincante. Il est particulièrement agréable à piloter grâce à la maniabilité de ses pneus en 24″.

Côté puissance moteur, on n’est pas déçus avec les 90nm de couple délivrés par le moteur pédalier  de la marque allemande reconnue Brose, faisant arriver à 25km/h dans un fluidité remarquable et avec une aisance désarmante. 2 à 3 fois plus puissants que ses principaux concurrents parmi les vélos connectés, son moteur allemand est également particulièrement silencieux. En revanche, une fois passé les 25km/h, il sera difficile de faire beaucoup plus sans “mouliner”, le vélo Iweech étant équiper en fixie (60/20) comme Angell, Van Moof, ou Cowboy.

Iweech, un vélo idéal pour la ville

Côté autonomie, le Iweech est là encore très performant avec sa batterie allemande BMZ de 497 Wh permettant de parcourir minimum 90 Km, suffisant pour faire plusieurs fois le tour de la ville. Elle se recharge aussi très rapidement en 3h30 grâce à un chargeur de 5A.

Enfin nous apprécions les équipements sécurité inclus dans le vélo : détection antivol intégré et notifié par téléphone , l’alarme intégrée et le tracking GPS du vélo inclus dans le prix du vélo contrairement à ses concurrents. Par contre, il manque juste des freins à témoins de freinage et pourquoi pas des clignotants comme sur le Angell . Cela permettrait de maximiser la visibilité de l’utilisateur auprès des autres usagers de la route.

Au final, il s’agit ainsi d’une superbe première version pour le vélo Iweech, justifiant son prix de 2950€ et la meilleure note parmi la catégorie vélo connecté

Découvrir le meilleur prix pour le vélo IWEECH :

FORCES et FAIBLESSES ⭐️ Vélo IWEECH

✅ IWEECH❌ IWEECH
POINTS FORTS POINTS FAIBLES
Léger : son poids (batterie inclue) de 18,5kgFixie : vélo avec une seule vitesse limitant dans son utilisation sans assistance
Puissant : avec son moteur central BROSE dont le couple atteint 90NM, il rend les fréquents démarrages et les accélérations efficacesPas de suspension : comme ses autres concurrents Smart Bike, dommage pour le confort sur les pavés notamment.
Pratique : sa potence rotative en un seul clic (une exclusivité iweech) et ses pédales rétractables permettent de gagner 40% de place pour le rangementAbsence de feux de freinage, de clignotants tout comme de la détection des chutes avec alerte des proches comme sur le Angell ou le Cowboy .
Endurant : la batterie est faite pour les longues distances. Ainsi, elle tient jusqu’à 90km en ville et 190km en mode intelligent

Découvrir le meilleur prix pour le vélo IWEECH :

Note : 5 sur 5.
Catégories
TEST DE VELO

🚲 XIAOMI Mi Smart ⚡️ Test du vélo électrique pliant … qui rêve grand !

Ce n’est pas son premier vélo électrique, mais le XIAOMI Mi Smart Ebike est le tout premier vélo électrique pliant de la marque chinoise Xiaomi à être commercialisé en France. Un vélo « poids plume » et « taille de poche » avec de grosses ambitions. Du fait de son prix d’appel à moins de 1 000€ et de son éligibilité aux primes à l’achat, il réunit à première vue les critères d’un futur best-seller. xiaomi mi smart bike

Alors le modèle de la marque chinoise est-il aussi attractif qu’il n’y paraît ?

Xiaomi Mi Smart

en bref

Poids14,95 kg
MoteurDans le moyeu avant : 250W, 30 Nm
BatterieLithium-ion 36V : 209 Wh
Pneus16″, Kenda
Vitesse3
Assistance3 modes
HomologationEN 15194, 25 km/h max

NOTE GLOBALE : 61 /100

Découvrir le meilleur prix pour le vélo Xiaomi Mi Smart Electric Folding Bike :

Afin d’en savoir plus, nous avons passé au crible toutes les caractéristiques de ce vélo électrique pliant à moins de 1000€. Maintenant place à l’analyse !

TEST DU VELO ⭐️ XIAOMI Mi Smart

Notre Test se décompose en trois thèmes :

  1. L’assistance électrique (40pts) : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle
  2. Le vélo (40pts) : design, confort, praticité et sécurité
  3. Extra (20pts) : service après-vente et qualité de finition

1. L’assistance électrique : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle

Tout d’abord le XIAOMI Mi Smart Ebike est équipé d’un moteur brushless situé dans le moyeu de sa roue avant d’une puissance de 250 Watts. Le moteur chinois de la marque Ananda développe un couple max de 30 Nm, soit autant par exemple que le nouveau COWBOY v3. C’est un poil léger en terme de puissance : suffisant pour la ville mais inadapté pour des trajets vallonnés.

Pourtant, et contrairement à la plupart des vélos électriques pliants, il peut compter sur un atout de poids : son système d’assistance. En effet le XIAOMI Mi Smart dispose d’un capteur de couple TMN4. Ce dernier permet de mesurer la quantité de force que vous appliquez aux pédales, et comme cette force change constamment, vous obtenez toujours la bonne assistance pour vos besoins. L’assistance s’adapte du XIAOMI Mi Smart s’adapte ainsi à votre effort… enfin dans la mesure de son possible !

La puissance réelle du moteur du XIAOMI Mi Smart de seulement 30 Nm max ne sera pas en effet pas suffisante pour franchir des pentes raides sans efforts.

Xiaomi Mi Smart vélo électrique pliant de profil en intérieur

 Le moteur dispose de 4 modes :

  • Mode OFF : L’assistance électrique est désactivée. Le vélo s’utilise comme un vélo traditionnel.
  • Mode Eco : Mode avec une légère assistance électrique de 50%. Idéal pour économiser la batterie lors de longs voyages.
  • Mode Adaptatif : Le moteur fournit la même puissance que le pédalage.
  • Mode Performance : Le moteur fournit 50% de puissance de plus que votre pédalage. Il est idéal pour rouler vite et monter des côtes difficiles.

Quid de la batterie ?

Sa batterie Lithium-ion Samsung 18650, utilisée également par Tesla, se cache dans le tube horizontale de son cadre et peut être extraite pour faciliter sa charge. Sur le plan de l’autonomie, sa capacité de 209Wh (36V, 5,8Ah) permet au vélo de la marque chinoise de rouler jusqu’à 45 km… d’après le constructeur ! Mais cela variera selon votre poids et le mode utilisé… et vous arrivez plus vraisemblablement vers 30 à 35 km d’autonomie.

Globalement il s’agit d’une autonomie dans la moyenne baisse des vélos électriques pliants à moins de 1000€ comme vous pouvez le constater dans le grand comparatif suivant. Et une autonomie particulièrement faible par rapport à un vélo électrique classique. Quant à la charge, comptez 4 heures pour atteindre le 100%, de quoi le faire sur son lieu de travail par exemple en cas de panne sèche !

Xiaomi Mi Smart Electric Folding Bike, le guidon et son écran de contrôle

Ecran de contrôle LCD… et application smartphone !

Le vélo Xiaomi Mi Smart dispose d’un écran LCD sur la gauche du guidon qui permet d’accéder à 5 fonctions : le niveau de batterie restante, le mode d’assistance utilisé, la vitesse actuelle, la distance parcourue ainsi que les calories brûlées.

Vrai point de différenciation par rapport aux autres vélos pliants électriques, Xiaomi propose une application smartphone spécifique. Vous pouvez ainsi connecter votre téléphone au vélo grâce à un système de Bluetooth Low Energy (BLE). En résumé cette application permet de suivre votre progression quotidienne, un vrai plus pour les sportifs ou les accros des chiffres.

Note pour ce premier thème dédié à l’assistance électrique :

Nous attribuons au XIAOMI Mi Smart la note de 20 / 40 pour sa partie électrique.

2. Le vélo : design, praticité, confort et sécurité

Le Mi Smart Electric Folding Bike de XIAOMI possède un design qui dénote de ses concurrents. Son cadre monobloc au look ultra moderne est globalement très réussi avec son coloris noir.

La sensation de conduite est assez proche d’un vélo de taille traditionnelle et il est relativement agréable à conduire si l’on ne mesure pas plus de 1m85. Cependant on regrettera l’absence notable sur ce vélo de gardes boues indispensable à partir de l’automne, mais également de suspension pour absorber les sorties de trottoirs.

Grâce à sa transmission Shimano Nexus directement intégré à l’intérieur du moyeu de sa roue arrière, le XIAOMI Mi Smart pas de risque de déraillement. Les 3 vitesses vont donneront un avantage certain versus les vélos mono pignons sur un parcours urbain. Mais dans l’absolu, la présence de seulement 3 vitesses mécaniques sera bien trop peu pour adapter votre effort sur un trajet à relief.

Côté dimension, il est relativement compact avec ses pneus Kenda en 16″ pouces avec bandes réfléchissantes. Une fois repliée (79x39x70 cm) avec ses pédales rétractables, vous pourrez stocker facilement ce vélo sous votre bureau ou dans les transports en commun.

Le Xiaomi Mi Smart une fois replié.

Par contre, impossible de le déplacer sur ses roues une fois replié contrairement au CARBO Modèle X ou au YEEP.ME 1600. Il sera néanmoins particulièrement léger à soulever avec son poids plume de 14,95 kg (batterie comprise)… soit presque 10kg de moins qu’un VELAIR Urban !

Pour conclure sur la sécurité, le vélo est équipé de freins à étrier à l’avant tandis que la roue arrière est pourvue d’un frein à tambour bien plus appréciable. Les lumières LED quant à elles sont astucieusement intégrés dans le cadre, renforçant l’esthétisme global du vélo.

Note pour ce second thème dédié au vélo en lui même:

Le XIAOMI Mi Smart obtient la note de 27,5 / 40

3. Extra : service après-vente et qualité de finition

Certes, le Mi Smart Electric Folding Bike de XIAOMI était déjà commercialisé à l’étranger sous la marque QiCycle notamment, mais il ne bénéficiait pas encore de toutes les autorisations pour intégrer le marché hexagonal. C’est désormais chose faite. Garantie 2 ans, le XIAOMI Mi Smart est bien homologué CE EN 15194. Autrement dit, ceci vous permettra ainsi de profiter des diverses primes à l’achat proposés par les différentes collectivités locales (à retrouver ici).

Xiaomi Mi Smart vélo électrique extérieur

Et lorsque que l’on sait que son prix est inférieur à 1000€, une fois l’aide à l’achat déduite, le rapport qualité/prix devient très intéressant !

Note pour ce thème Extra :

Sur cette troisième partie le vélo XIAOMI Mi Smart s’en sort avec la note de 13,5 / 20

NOTE GLOBALE ⭐️ XIAOMI Mi Smart

61 / 100

2021 Xiaomi Mi Smart NOTE GLOBALE

En résumé, le vélo XIAOMI Mi Smart est un vélo électrique pliant disposant d’un rapport qualité/prix intéressant. Son look ultra moderne et sa bonne qualité de finition sont appréciable pour une marque « chinoise ».

Ce vélo peut compter sur un capteur de couple contrairement à la plupart des autres vélos pliants du marché. Il dispose également d’une transmission Nexus avec 3 vitesses pour fluidifier votre rythme de pédalage en complément des 3 modes d’assistances électriques.

Cependant avec son moteur roue avant de seulement 30 Nm , n’imaginez pas une utilisation autre qu’en milieu urbain, et oubliez l’espoir de franchir de gros dénivelés sans effort.

Enfin, nous regrettons, l’absence de gardes boues, d’un port usb et surtout d’une suspension (avant ou sur la tige de selle) qui lui aurait permis de mieux s’adapter à la jungle urbaine.

Découvrir le meilleur prix pour le vélo Xiaomi Mi Smart Electric Folding Bike :

FORCES et FAIBLESSES ⭐️ XIAOMI Mi Smart

✅ XIAOMI Mi Smart ❌ XIAOMI Mi Smart
POINTS FORTS POINTS FAIBLES
Ultra Léger : un poids total (batterie inclue) de seulement 14,95kgMoteur 250W Roue Avant
Couple max de seulement 30 Nm
Design : un look ultra moderne pour allier l’utile à l’agréable.Absence de garde-boues
Capteur de couple TMN4 : offrant une assistance réactive et fluide.Pas de suspension : dommage pour le confort sur les pavés
Transmission Nexus : offrant 3 vitesses pour affronter tous types de dénivelés en cas de panne sèche de batteriePneus 16″ : un vélo particulièrement compact et moins adapté aux personnes de grandes tailles
Connectivité : en plus de son écran LCD affichant 5 fonctions, il est possible de suivre vos performances via l’appli Xiaomi Mi SmartAbsence de port USB : sur le guidon pour recharger son téléphone .

Découvrir le meilleur prix pour le vélo Xiaomi Mi Smart Electric Folding Bike :

Note : 5 sur 5.

Catégories
TEST DE VELO

🚲 Vélo Voltaire ⚡️ Test du nouveau VAE français et connecté !

Beau, pratique et électrique : tel est le slogan du nouveau vélo à assistance électrique de la start-up française Voltaire… mais force est de constater que nous aurions pu aisément le caractériser également de silencieux, connecté et sécurisant ou encore de vintage, classique et novateur à la fois ! vélo voltaire bike voltaire vae

Convaincus que le vélo est l’outil parfait pour les trajets du quotidien, Gabrielle Ecalle et Grégoire Lieurade ont fondé Voltaire en Janvier 2019, quelques mois après que l’un des 2 co-fondateurs se soit fait voler son vélo sur Paris. Le résultat de leurs 2 années de travail: un vélo résolument urbain que vous allez croiser sur les pistes cyclables à partir du Printemps 2021 !

Alors, en quoi le vélo Voltaire est-il l’un des bons plans VAE de l’année à venir ? Qu’est ce qui le différencie des VAE de ville « standards » ? Qu’en est-il par rapport à ses concurrents connectés (Iweech, Cowboy, VanMoof, Angell…) ?

Vélo Voltaire en bref

Poids19,8 kg
Moteur35 Nm, 250W : dans le moyeu de la roue arrière
Batterie360 Wh, 36V : Lithium-ion
Pneus26″
Vitesse1
Assistance3 modes
HomologationEN 15194, 25 km/h max

NOTE GLOBALE : 76,5 /100

Afin d’en savoir plus, et pour vous éclairer dans vos recherches, nous avons passé au crible toutes les caractéristiques de ce nouveau vélo à assistance électrique mixte et conçu pour la ville. Maintenant, place à l’analyse !

TEST DU VELO ⭐️ Voltaire

Notre Test se décompose en trois thèmes :

  1. L’assistance électrique (40pts) : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle
  2. Le vélo (40pts) : design, confort, praticité et sécurité
  3. Extra (20pts) : service après-vente et qualité de finition.
Vélo VOLTAIRE fond rouge

1. L’assistance électrique : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle

Pour débuter, abordons le cœur d’un vélo à assistance électrique : le moteur ! En ce qui concerne le vélo Voltaire, il s’appuie sur un discret moteur de 250 W situé dans le moyeu de la roue arrière. Un plus en terme de maniabilité par rapport aux vélos à traction avant comme le VanMoof. Particulièrement silencieux, le moteur de la marque Xofoi possède un couple max de 35 Nm. Une puissance ordinaire, mais largement suffisant pour un usage urbain.

Une assistance électrique qui s’appuie sur un capteur de couple.

Grâce au capteur de couple embarqué par le Voltaire, c’est la pression exercée sur la pédale qui fera varier l’intensité de l’assistance électrique du vélo et non uniquement le rythme de pédalage comme sur les VAE standards

Vélo voltaire vert et bleu

Pour déverrouiller le vélo, il faut déposer un badge NFC au niveau de l’écran ou utiliser l’application dédiée, et l’assistance s’allume. Pour choisir entre les trois niveaux (neutre, tranquille et vif), il faut recourir une nouvelle fois à l’application. Impossible par contre de changer de mode d’assistance en roulant.

Une batterie amovible intégrée dans le tube de selle

Pour s’adapter au public urbain et à ses contraintes, les 2 co fondateurs ont fait le choix judicieux d’équiper le vélo Voltaire d’une batterie amovible.. Contrairement à son concurrent VanMoof, pas besoin de porter ce VAE dans l’escalier pour refaire le plein d’énergie. Il vous suffira juste de récupérer la batterie tout en laissant le vélo en bas. Pour retirer cette dernière, il faut soulever la selle et déverrouiller la batterie avec une clé afin d’éviter tout risque de vol.

Sur le plan de l’autonomie, le vélo Voltaire peut compter sur une batterie Li-Ion équipée de cellules 21700 Samsung disposant au total d’une capacité de 360Wh. Comparativement à ses concurrents connectés, c’est en dessous du Iweech (497 Wh), autant que le Cowboy V3 (360Wh) et mais bien plus que les 216 Wh du vélo Angell de Marc Simoncini.

Grâce à cela, l’assistance électrique du Voltaire vous permettra de parcourir entre 50 à 70 km selon le mode d’utilisation. De quoi faire plusieurs aller-retour appart boulot !

Un écran central et une appli smartphone

Parce que toute peine mérite récompense – même si ce vélo vous permettra certainement d’arriver au boulot sans une goutte de sueur – quel plaisir de pouvoir suivre ses performances en temps réel lorsque l’on pédale ! Pour cela le Voltaire est équipé d’un écran d’affichage fixe et parfaitement intégré au centre du guidon. Il remplace le boitier plastique que l’on voit généralement sur les autres VAE.

Grâce à lui, vous pourrez consulter votre vitesse instantanée, l’heure, la batterie, le kilométrage et le niveau d’assistance. Contrairement à Angell , l’écran n’est pas tactile, mais il a déjà le mérite d’exister contrairement à ses concurrents Cowboy ou Iweech .

Et si vous avez envie d’avoir accès à plus de données, direction votre smartphone qui peut interagir avec le vélo via une connexion Bluetooth. L’appli offre ainsi d’autres informations : réglages de la luminosité, GPS, statistiques d’utilisation (distance, km, CO2 économisé…).

Note pour ce premier thème dédié à l’assistance électrique :

Nous attribuons au Voltaire la note de 26,5 / 40

2. Le vélo : design, praticité, confort et sécurité

Beau, Pratique et Electrique

« Beau. Pratique. Électrique. » Telle est la promesse, tout en simplicité, de Voltaire, la marque de vélo fondée par Gabrielle Ecalle et Grégoire Lieurade. Et côté look, on peut dire que cette première version est tout à fait convaincante !

Le design à la fois classique et vintage du vélo est parfaitement réussi. Grâce à son cadre ouvert, il est facile à enjamber. Le guidon est sobre, l’écran de contrôle en aluminium s’intègre parfaitement à l’ensemble. Disponible dans trois couleurs aussi tendance que consensuelle – vert anglais et bleu pétrole et noir – le vélo Voltaire ne comment décidemment aucun impair niveau goût.

Avec 19,8kg sur la balance, il se situe dans la moyenne basse du marché alors qu’un VAE classique frôle habituellement les 25 kg.

En terme d’accessoires, garde-boues, béquille et porte-bagage avant seront de série contrairement au Angell ou au VanMoof . Question confort, on regrettera cependant (comme ses concurrents connectés) l’absence d’une suspension avant qui aurait été un plus pour absorber les vibrations des pavés et autres sorties de trottoirs. Cependant le VOLTAIRE pourra compter sur des pneus 26″ qualitatifs (Schwalbe Road Cruiser Plus) avec 47 mm de largeur pour amortir au maximum les vibrations et une bande anti crevaison intégrée.

Une transmission … à courroie

Vous connaissez la chaine de vélo. Ces mailles entrelacées et assemblées qui courent le long du pédalier, suivent un chemin tortueux via le dérailleur et la cassette pour terminer leur révolution et vous permettre d’avancer… Ces mailles ont deux «faiblesses» : l’usure et la rouille. La chaine d’un vélo se détend. Elle a besoin d’être lubrifiée, et agrège ainsi du cambouis, potentiellement très salissant. Qui a déjà «déraillé» sait parfaitement de quoi l’on parle ici.

Une courroie de transmission remplace la chaîne

Pour éviter cela, le vélo Voltaire est équipé non pas d’une chaine mais d’une courroie. Avantage de cette dernière ? Elle dure plus longtemps que la chaine. Il n’est pas nécessaire de la lubrifier. Il faut simplement que sa tension soit au diapason. L’ajustement se ferra de temps en temps avec un outil qui ressemble au «la de métal» des musiciens

Voltaire : un vélo sécurisant et sécurisé !

En matière de sécurité, ce VAE est équipé de freins à disque hydraulique pour un freinage performant quelque soit la météo et d’éclairages intégrés. Il faut également souligner la présence astucieuse d’un feu stop dans le garde boue arrière qui signale le freinage du cycliste aux autres usagers de la route. C’est un équipement non obligatoire mais très bien vu en matière de sécurité.

Le feu arrière est équipé d’une détecteur de freinage

Sur le plan de la sécurité du vélo cette fois ci, le Voltaire est équipé d’un cadenas fixe sur la roue arrière qui l’empêchera de rouler une fois activé. Toujours pour tenter de lutter efficacement contre les tentatives de vol, le vélo Voltaire est équipé aussi d’une alarme qui émet un son de dissuasion dès que le vélo est bougé sans avoir été déverrouillé.

Et si, malgré tout, il venait à disparaître, l’intégration d’une puce GPS vous renseigne via l’application sur la position du vélo toutes les 30 secondes. Même si le complément d’un cadenas U n’est jamais à exclure, le panel d’équipements de sécurité existant sur ce VAE devrait dissuader les malfaiteurs !

Note pour ce second thème lié au vélo en lui-même :

Sur cette seconde partie, le vélo VOLTAIRE s’en sort avec l’excellente note de 33/40

3. Bonus: service après-vente et qualité de finition.

Bonne nouvelle : fondée par deux Parisiens, Gabrielle Ecalle et Grégoire Lieurade, le Voltaire est un vélo made in France. Il s’appuie sur le savoir faire industriel hexagonale. Développé sur Paris, l’électronique est fabriquée puis assemblée dans quatre départements : Eure-et-Loir, Nord, Sarthe et Seine-et-Marne. L’ensemble mécanique et électronique est assemblé dans l’Aube.

De quoi nous rassurer sur la qualité de finition de ce VAE taillé pour la ville et garantie 2 ans.

A noter également la possibilité de faire assurer son vélo contre la casse et le vol via un partenariat avec Allianz contre la somme de 270€ pour 2 ans.

Pour terminer, le Voltaire est homologué EN 15194 ce qui vous permettra de profiter des diverses primes à l’achat proposés par les différentes collectivités locales (à retrouver ici).

Note pour ce thème Bonus :

Pour cette troisième et dernière partie, le vélo électrique Voltaire s’en sort avec la note de 17 / 20

NOTE GLOBALE ⭐️ Vélo VOLTAIRE

2021 Vélo voltaire NOTE GLOBALE

Voltaire signe un premier modèle de vélo à assistance électrique urbain vraiment tentant, Conçu pour un usage quotidien, ce VAE est un modèle mixte et parfaitement adapté pour la ville. Son style vintage tranche avec des technologies embarquées qui collent plus à notre époque.

Il est parfait pour tous les cyclistes du quotidien qui souhaitent un deux-roues esthétique, pratique et sécurisé ! Doté d’un antivol intégré sur la roue arrière, d’une alarme et d’une géolocalisation via smartphone, le Voltaire est taillé pour répondre à l’un des enjeux les plus incontournable en ville en cette année 2021 : la sécurité !

Vélo voltaire couleur verte

FORCES ET FAIBLESSES ⭐️ Vélo VOLTAIRE

✅ VOLTAIRE ❌ VOLTAIRE
Points Forts Points Faibles
Batterie amovible : énergie disponible de 360 Wh, de quoi enchaîner 70 km sans aucun problème.Moteur roue arrière avec 35 Nm de couple max : suffisant mais peu mieux faire.
Poids : 19,8 kgMono-vitesse : inconvénient lorsque la batterie est viude.
Suivi des performances :  écran LCD intégré à merveille dans le guidon, appli smartphoneAbsence d’une suspension avant qui aurait été un plus pour absorber les vibrations des rues pavées
Assistance électrique (3 modes) qui se base sur un capteur de coupleAbsence port USB pour recharger téléphone
Praticité : garde-boues , béquille et porte bagage avant de série
Vu et Etre vu : éclairage alimenté par la batterie, intensité réglable sur l’appli, feu stop arrière avec détecteur de freinage
Sécurité : système anti-vol roue arrière, alarme et géolocalisation du vélo possible via son smartphone.
Design global très réussi, 3 couleurs disponibles : noir, bleu pétrole et vert anglais.

Note : 5 sur 5.
Catégories
TEST DE VELO

🚲 ELOPS 120E ⚡️ Analyse du vélo électrique entrée de gamme de Decathlon

L’enseigne de sport Decathlon a lancé cette année son nouveau vélo électrique d’entrée de gamme. En remplacement du Elops 500e quelques peu dépassé (batterie 24V, moteur avec couple de 26Nm), l’enseigne lilloise propose désormais le Elops 120 E. Avec un prix catalogue séduisant de 799€, et une éligibilité aux aides à l’achat, il est de fait un des vélos les plus populaires en cette période (post) Covid ! Elops 120e 120 vélo électrique decathlon test avis vae decathlon pas cher

Avec le Elops 120 E, Decathlon promet des trajets à vélo confortables et boostés par l’assistance électrique, sans pour autant faire flamber la factureQuelles prestations offre-t-il pour ce tarif ? Que vaut-il par rapport à ses concurrents entrée de gamme tel que le Scrapper E Urban 2.0 de Go Sport ?

Elops 120 E en bref

Poids25,9 kg
MoteurDans le moyeu de la roue arrière : 250W, 35 Nm
BatterieLithium-ion 36V : 313 Wh
Pneus28″
Vitesse6
Assistance3 modes
HomologationEN 15194, 25 km/h max

NOTE GLOBALE : 61 /100

Pour vous éclairer dans vos recherches, retrouvez notre analyse complète de ce vélo dans la partie test suivante.

TEST DU VELO ⭐️ ELOPS 120 E

Notre Test se décompose en trois thèmes :

  1. L’assistance électrique (40pts) : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle
  2. Le vélo (40pts) : design, confort, praticité et sécurité
  3. Bonus (20pts) : service après-vente et rapport qualité-prix.
vélo électrique decathlon entrée de gamme
Elops 120e en extérieur

1. L’assistance électrique : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle

Tout d’abord examinons la motorisation. Le Elops 120 E est équipé d’un moteur de 250W et 36V situé dans le moyeu de la roue arrière. Il est capable de délivrer un couple maximal de 35 Nm, une performance légèrement supérieur à l’ancienne version de l’Elops 500e et standard pour un vélo entrée de gamme. Cette motorisation permet de d’atteindre facilement les 25 km/h sur du plat, ainsi que de franchir de petites bosses sans trop forcer. Dans les pentes plus raides, il vous faudra aider le moteur en jouant avec les 6 vitesses disponibles sur le vélo.

Une assistance électrique basique mais agréable

On est bien loin de prestance d’un vélo à assistance électrique équipé d’un moteur dans le pédalier central avec capteur de couple. Dans le cas du vélo Elops 120 E, l’assistance électrique se base sur un capteur de rotation basique comme l’ensemble des vélo électrique d’entrée de gamme. Elle se met en route après avoir fait un tour de pédale, et se coupe dès que l’on arrête de pédaler ou que l’on freine. L’assistance électrique fonctionne à la puissance maximale jusqu’à atteindre la vitesse choisie (15 km/h en mode éco, 21 km/h en mode normal et 25 km/h en mode sport). Sur piste cyclable, si la personne devant vous n’avance pas à un rythme régulier, vous serez donc constamment obligé d’arrêter de pédaler pour réduire votre allure.

batterie Btwin du vélo électrique Decathlon entrée de gamme
La Batterie

En terme d’autonomie, le Elops 120 E est alimenté par une batterie Li-Ion 36V d’une capacité de 8,7 Ah. Celle-ci peut fournir une énergie de 313 Watts/heure. C’est 100 Wh de mieux que sa version précédente – l’Elops 500E qui était équipé d’une batterie 24V – mais aussi 100 Wh de moins que son concurrent le Scrapper E Urban 2.0 de Go Sport. Décathlon promet ainsi une autonomie entre 20 et 50km selon le mode utilisé. Force est de constater cependant que vous serez plus proche des 30 km par cycle chargement. Pour finir, notons que la batterie, situé sur le parte bagage arrière est amovible mais peu pratique à retirer en l’absence d’une poignée spécifique. Il vous faudra compter 5 H pour la recharger à 100%.

Un display à diode LED rudimentaire

Le vélo Elops 120 E dispose sur la partie gauche de son guidon d’une console de contrôle. Il s’agit plus précisément d’un écran à diode LED permettant de réaliser 3 actions : sélectionner le mode d’assistance, d’activer l’assistance à la marche en maintenant l’appui sur le bouton Mode et enfin enclencher l’éclairage intégré.

Elops 120 E  display
L’écran de contrôle du Elops 120e

Par contre il n’y a pas de compteur de vitesse ou de distance sous la forme d’un écran LCD comme sur le Scrapper E Urban 2.0. Impossible ainsi de suivre ses performances (même basique) en temps réel : c’est bien dommage car cela a aussi un impact sur la motivation et la satisfaction lors d’un trajet quotidien ou d’une ballade !

Note pour ce premier thème dédié à l’assistance électrique :

Nous attribuons au Elops 120 E la note de 19,5 / 40

2. Le vélo Elops 120 e : design, praticité, confort et sécurité

En terme de design, le Elops 120 E se distingue par un design classique et relativement bien fini. Quelques petites soudures sur le cadre plutôt discrètes. L’éclairage est intégré dans le cadre, et alimenté directement par la batterie du vélo. C’est toujours plus facile en terme d’entretien que de devoir changer les piles de lumière. On regrette par contre les nombreux câbles (freins, vitesses, écran de contrôle) qui partent un peu en pagaille devant le guidon. Si vous souhaitez éviter cette problématique, vous n’avez pas d’autres choix que de partir sur un vélo électrique plus haut de gamme afin de compter sur une intégration des fils à l’intérieur du cadre,

Elops 120e vélo électrique Décathlon fond blanc

Le cadre bas de type hollandais en acier est classique. Cette forme facilite la montée et la descente du vélo et permet notamment de ne pas être contraint à l’enjamber totalement. Au delà des femmes portant une robe, le cadre bas est également très utile lorsqu’on utilise un siège bébé.

Le Elops 120 E dispose en effet d’un porte bagage arrière pouvant supporté jusqu’à 27 kg et sur lequel vous pouvez adapter toute une panoplie d’accessoires de la gamme BTWIN allant de la sacoche au porte enfant. Le porte bagage est robuste, soudée au cadre. Pas de tendeurs pas contre contrairement à l’ancienne version.

Elops 120 E vélo électrique decathlon roue arrière
Un carter de protection évite tout contact avec la chaîne.

En ce qui concerne la transmission, ce vélo peut compter sur une cassette arrière Shimano en 14-28 offrant 6 vitesses associé à un monoplateau avant, ainsi qu’un dérailleur Shimano Tourney (RD-TY300) et une poignée tournante Microshift pour changer les vitesses sur la partie droite du guidon. Un équipement globalement basique mais robuste et suffisant pour aborder sereinement un environnement urbain.

25,9 kg, c’est pas rien !

Le principal point faible de ce vélo Elops 120 E c’est avant tout le poids : 25,9Kg du à son robuste cadre en acier, garantie à vie. Cela joue sur la maniabilité du vélo, notamment au moment de devoir le garer. En contrepartie, le confort est meilleur que sur un cadre aluminium. L’acier se montre un peu plus souple et absorbant mieux les vibrations. Cependant l’absence de suspension sur la fourche (contrairement au Scrapper E Urban 2.0 de Go Sport) ou sur la tige de selle se fait sentir lorsqu’on roule sur des routes en mauvais état. Les poignées ergonomiques apportent ce qu’il faut de soutien aux mains, tandis que la selle du Elops 120 E offre ce qu’il faut de moelleux pour encaisser une partie des chocs. On évitera tout de même les routes pavées avec ce vélo !

Elops 120 vélo électrique Decathlon feu avant
Son éclairage est intégré dans le cadre

Le vélo Elops 120 E est équipé de freins à patins standard. Alors oui, ça grince un peu quand il fait froid, mais ils ne sont pas pour autant moins efficace, même par temps de pluie, que des freins à disques. Il faudra par contre bien penser à vérifier l’usure des patins une fois passé les 300 à 400 km parcourues.

Pour en terminer avec la sécurité, on peut noter l’absence d’un système antivol intégré. Ce sera à vous de penser à bien investir dans un cadenas de qualité pour sécuriser votre VAE.

Note pour ce second thème lié au vélo en lui-même :

Sur cette seconde partie, le vélo Elops 120 E s’en sort avec la note de 26/40

3. Bonus: service après-vente et rapport qualité-prix.

Le vélo Elops 120 E peut compter sur l’excellent service après vente de l’enseigne Decathlon. Au delà de son cadre garantie à vie, et de l’ensemble des éléments électriques garantie 2ans, vous pourrez plus largement compter sur l’expertise et le suivi de l’enseigne nordiste présente partout en France.

Que vous achetiez votre vélo en point de vente ou plus facilement sur internet, vous bénéficierez d’une visite de garantie offerte dans les 6 premiers mois suivant l’achat, et dans le point de vente de votre choix .

Deuxième point fort avec Decathlon, l’option proposée d’une garantie casse et vol valable 2 ans pour un montant de 130 euros. Il s’agit d’une très bonne option notamment en ville ou le vol de vélo est toujours un fléau.

Pour conclure le vélo Elops 120 E est homologué EN 15194 ce qui vous permettra de profiter des diverses primes à l’achat proposés par les différentes collectivités locales (à retrouver ici).

Note pour ce thème Bonus :

Pour cette troisième et dernière partie, le vélo électrique Elops 120 E s’en sort avec la note de 15,5/20

NOTE GLOBALE ⭐️ ELOPS 120 E

61 / 100

Elops 120e photo les numériques

Découvrir le meilleur prix pour le ELOPS 120E :

2021-Elops-120e-note-globale-du-velo-electrique

L’Elops 120 E est un bon vélo électrique d’entrée de gamme, suffisamment bien équipé pour se rendre au travail. Il convient principalement aux utilisateurs occasionnels qui pratiqueront le vélo dans un milieu urbain. Il est aussi approprié à ceux qui veulent découvrir le vélo électrique sans se ruiner : une fois les aides à l’achat potentielle déduite, l’investissement peut vraiment valoir le coup de franchir le cap.

Son design est consensuel, toutefois son confort est basique et son autonomie relativement limité.

Dans la même gamme de prix, comme vous pouvez le consulter dans notre comparatif des vélos de ville à moins de 1000€, nous lui préférons toutefois le Scrapper E Urban 2.0 qui possède une batterie supérieur et une suspension avant.

FORCES ET FAIBLESSES ⭐️ ELOPS 120 E

Découvrir le meilleur prix pour le ELOPS 120E :

✅ DECATHLON Elops 120 E❌ DECATHLON Elops 120 E
Points Forts Points Faibles
Assistance assez douce avec un couple max raisonnable de 35 Nm.Poids : très lourd avec 25,9 kg
Mode spécifique assistance à la marche (6km/h)Pas de suspension avant ou sous la selle: dommage pour le confort sur les pavés notamment.
Eclairage intégré dans le cadre, et alimenté par la batterie.Ecran sur le guidon : à diode et seulement 3 informations partagées
Gardes boues, béquille et porte bagage arrière de série avec nombreux accessoires adaptables (gamme Elops)Assistance électrique basée uniquement sur un capteur de fréquence.
Le service après-vente de DécathlonFreins patins, transmission bas de gamme

Note : 5 sur 5.

Catégories
TEST DE VELO

🚲 Vélo Scrapper E Urban 2.0 ⚡️ le VAE à moins de 1000 € de Go Sport

Lorsque l’on souhaite acheter un vélo électrique en grande surface spécialisé, on pense avant tout à Décathlon, ultra leader sur le marché du vélo en France. Mais d’autres acteurs proposent des alternatives toutes aussi intéressantes, à commencer par Go Sport. L’enseigne Isèroise propose une gamme de vélos électriques à des prix séduisants, comme le Scrapper E Urban 2.0 que nous avons choisit d’évaluer en détail. avis vélo électrique scrapper e Urban go sport .

Résolument urbain, ce VAE à moins de 1000 euros est une des meilleures ventes de l’enseigne en terme de vélo électrique. Alors qu’en est-il objectivement du E Urban 2.0 ? A quoi peut-on s’attendre à un prix aussi compétitif ? Quelles sont les différences par rapport à son grand frère le Scrapper E City 2.0 qui coûte 400€ de plus ?

Scrapper E Urban 2.0 en bref

Poids23,9 kg
MoteurDans le moyeu de la roue arrière : 250W, 35 Nm
BatterieLithium-ion 36V : 468 Wh
Pneus26″ ou 28″
Vitesse7
Assistance6 modes
HomologationEN 15194, 25 km/h max

NOTE GLOBALE : 66,5 /100

Afin d’en savoir plus, et pour vous éclairer dans vos recherches, nous avons passé au crible toutes les caractéristiques de ce vélo électrique principalement commercialisé chez Go Sport à moins de 1000€. Maintenant, place à l’analyse !

TEST DU VELO ⭐️ Scrapper E Urban 2.0

Notre Test se décompose en trois thèmes :

  1. L’assistance électrique (40pts) : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle
  2. Le vélo (40pts) : design, confort, praticité et sécurité
  3. Extra (20pts) : service après-vente et qualité de finition

1. L’assistance électrique : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle

Pour commencer sur l’assistance électrique, il faut bien sûr parler du cœur du réacteur : le moteur ! En ce qui concerne le Scrapper E Urban 2.0, il s’appuie sur un moteur de 250 W possédant un couple max de 35 Nm. Ordinaire, mais suffisant pour un usage urbain sans gros dénivelé. Le moteur est situé dans le moyeu de la roue arrière. L’assistance électrique se traduit ainsi par un mouvement de propulsion et non de traction, rendant le vélo plus maniable.

De son côte, le grand frère de cette version – à savoir le Scrapper E City 2.0 – dispose pour un budget supplémentaire de 400 euros, d’un moteur situé dans le pédalier et exprimant un couple maximum pouvant atteindre 80 Nm ! De quoi affronter les montées encore plus sereinement.

Scrapper E Urban 2.0 vélo électrique batterie

Ensuite, le Scrapper E Urban 2.0 dispose d’une batterie Li-Ion, sans que l’on ai par contre plus de détail sur son origine ou la technologie utilisée. Cette batterie est amovible et situé sur le porte bagage arrière du vélo. Avec sa capacité de 13 Ah et une énergie disponible de 468 Wh, elle doit permettre au vélo de réaliser 70 km selon le mode d’utilisation, de quoi faire plusieurs aller-retour maison travail !

Un display LCD pour suivre vos performances

L’assistance électrique du Scrapper E Urban 2.0 s’appuie sur uniquement sur un capteur de fréquence de pédalage . Ceci est standard aux autres VAE d’entrée de gamme. C’est en fonction du rythme de pédalage du cycliste, et du mode choisi que le système apporte l’assistance à l’utilisateur. Globalement cette dernière est dynamique, mais moins fluide et réactive qu’un modèle plus haut de gamme équipé d’un capteur de couple .

Scrapper E Urban 2.0 vélo électrique guidon

Par ailleurs, ce vélo électrique de Go Sport dispose d’un écran de contrôle LCD appréciable. Situé sur la partie gauche du guidon, ce display permet avant tout de piloter les 6 modes d’assistances disponibles sur ce VAE.

Cet écran partage aussi un ensemble de 6 informations liées à la performance de l’utilisateur. A savoir la durée du trajet, sa distance mais aussi la distance totale (ODO) , la vitesse instantanée, le niveau de batterie et le mode utilisé.

Note pour ce premier thème dédié à l’assistance électrique :

Nous attribuons au Scrapper E Urban 2.0 la note de 24 / 40

2. Le vélo : design, praticité, confort et sécurité

Tout d’abord, le E Urban 2.0 est disponible dans un unique coloris bleu/gris, assez consensuel. L’apparence du vélo est classique avec un cadre en col de cygne idéale pour ceux et celles qui souhaitent facilement monter sur le vélo sans soulever inutilement les jambes. Son cadre en aluminium permet, contrairement à l’acier, d’éviter de mauvaises surprises liées à des points de rouilles. Ce vélo n’est léger pour autant, et vous devrez compter avec ses 23,9 kg au quotidien.

roue avant et suspension du E Urban 2

Bienvenue aux suspensions !

La ville c’est bien souvent synonyme de longues avenues en bitume toutes droites ainsi que de pistes cyclables. Au même titre que de nombreux trottoirs, des culs de poules et des portions pavés ! Pour cela le Scrapper E Urban 2.0 vous offre, pour un budget global inférieur à 1000 euros, une suspension avant efficace avec un débattement de 45mm. C’est un véritable atout par rapport à ses concurrents direct comme le Elops 120 E de Décathlon. En terme de confort toujours, les pneus quant eux relativement larges (47mm) pour absorber au maximum les chocs et sont disponibles en 26 ou 28″ selon votre taille,

Scrapper E Urban 2.0 vélo électrique transmission

En terme de transmission, le Scrapper E Urban 2.0 possède un dérailleur entrée de gamme Shimano Altus avec 7 vitesses. C’est suffisant pour varier sa cadence selon le dénivelé fréquenté en ville. Dans le but de faciliter la vie de l’utilisateur, la manette de passage de vitesse est rotative et intégré sur la partie droite du guidon.

Côté praticité, on note la présence d’une béquille, de garde boues relativement robustes et d’un porte bagage arrière pouvant supporté jusqu’à 21kg. Un porte bébé est ainsi envisageable.

Concernant la sécurité pour finir, le vélo électrique E Urban 2.0 est équipé de manière basique. Il dispose freins standards à patins et non de freins à disques comme sur les VAE milieu de gamme. Il dispo enfin d’un éclairage avant et arrière très basique et alimenté à pile.

Note pour ce second thème lié au vélo en lui-même :

Sur cette seconde partie, le vélo Scrapper E Urban 2.0 s’en sort avec la bonne note de 27,5/40

3. Bonus: service après-vente et rapport qualité-prix.

Le Scrapper E Urban 2.0 est un vélo à assistance électrique d’entrée de gamme proposé à moins de 1000 euros. Quasi exclusivement distribué en France par le groupe Go Sport, vous pourrez comptez par ce réseau de distribution d’un solide service après vente si besoin. Go Sport dispose en effet en parallèle de son site internet d’un réseau de 120 magasins en France.

Scrapper E Urban 2.0 vélo électrique

Concernant ce modèle, Go Sport garantie le cadre à vie ( enfin techniquement 99 ans) et les composants électroniques pour une durée de 2 ans.

Pour terminer, le E Urban 2.0 est homologué EN 15194 ce qui vous permettra de profiter des diverses primes à l’achat proposés par les différentes collectivités locales (à retrouver ici).

Note pour ce thème Bonus :

Pour cette troisième et dernière partie, le vélo électrique Scrapper E Urban 2.0 s’en sort avec la note de 15/20

NOTE GLOBALE ⭐️ Scrapper E Urban 2.0

66,5 / 100

2021 vélo Scrapper E Urban 2.0 note globale quelveloelectrique.fr

Ainsi, le vélo à assistance électrique Scrapper E Urban 2.0 est l’un des meilleurs choix de VAE si vous avez un budget inférieur à 1000€. Equipé d’une suspension avant, on apprécie sa batterie 13 Ah vous promettant la meilleure autonomie de sa catégorie, mais aussi son écran LCD compilant vos performances en temps réel.

On pourra lui reprocher son poids, mais c’est une tendance qui touche tous les vélos de ville entrée de gamme ( le Elops 120 E de Décathlon pèse 2kg de plus! ). Les freins et l’éclairage sont eux basiques, et l’assistance s’appuie uniquement sur un capteur de fréquence. Alors, oui cela nous rappelle que le Scrapper E Urban 2.0 reste un vélo à assistance d’entrée de gamme .. mais il est suffisamment complet et équipé pour apprécier au mieux votre nouvelle vie en deux roues à assistance électrique !

Profitez du lien suivant pour bénéficier d’une remise allant jusqu’à 100€ pour l’achat de Scrapper E Urban 2.0.

Découvrir le meilleur prix pour le SCRAPPER E Urban 2.0 :

FORCES ET FAIBLESSES ⭐️ Scrapper E Urban 2.0

Points Forts E Urban 2.0Points Faibles E Urban 2.0
Batterie : énergie disponible de 468 Wh, de quoi enchaîner 70 km sans aucun problème.Poids : relativement lourd avec ses 23,9 kg
Confort : présence d’une suspension avant (débattement 45mm) pour absorber les vibrations sur les pavés par exemple.Assistance électrique basée uniquement sur un capteur de fréquence.
Display : un écran LCD présent sur le guidon et partageant 7 informations sur votre performance en temps réel.Absence d’un système anti-vol intégré
Assistance électrique : 6 modes disponibles pour varier et adapter au mieux l’assistance.Freins à patins
Garantie : le cadre est garantie à vie, et le moteur ainsi que la batterie 2 ans.Eclairage à pile

Découvrir le meilleur prix pour le SCRAPPER E Urban 2.0 :

Note : 5 sur 5.

Catégories
TEST DE VELO

🚲 VanMoof S3 ⚡️ Analyse du vélo connecté venu d’Amsterdam !

Conçu pour être un vélo électrique qui ressemble avant tout à un vélo, le VanMoof S3 est aussi un vélo électrique dit « connecté ». Née en 2009 à Amsterdam – la capitale du vélo – la marque hollandaise VanMoof à présenté en Avril 2020 sa nouvelle version de son vélo phare: le VanMoof Electrified S3 (3 pour troisième version). VAN MOOF S3

Destiné aux citadins, il se caractérise avant tout par son design iconique avec un cadre fait de tubes droits aux soudures invisibles. Pour arriver à ce résultat, quels choix ont du réaliser ses concepteurs ? Alors que sa version précédente (S2) était commercialisé à 3398€, le VanMoof S3 justifie-t-il son prix (en baisse mais toujours) élevé de 1998€ ?

VanMoof S3 en bref

Poids19 kg
Moteur59 Nm, 250W : dans le moyeu avant
Batterie504 Wh, 36V : Lithium-ion
Pneus28″, Schwalbe Big Ben
Vitesse1, vélo mono-vitesse
Assistance4 modes
HomologationEN 15194, 25 km/h max

NOTE GLOBALE : 77 /100

Afin d’en savoir plus, nous avons passé au crible toutes les caractéristiques de ce vélo électrique conçu au pays des Tulipes. Maintenant place à l’analyse !

TEST DU VELO ⭐️ VanMoof S3

Notre Test se décompose en trois parties :

  1. L’assistance électrique (40pts) : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle
  2. Le vélo (40pts) : design, confort, praticité et sécurité
  3. Extra (20pts) : service après-vente et qualité de finiton

1. L’assistance électrique : moteur, batterie, système d’assistance électrique et écran de contrôle

Pour commencer, attardons nous sur le cœur d’un vélo à assistance électrique : son moteur. Pour le VanMoof S3, il s’agit d’une motorisation d’une puissance de 250 Watts situé dans le moyeu de sa roue avant. Le vélo est ainsi tracté par l’avant, et non propulser par l’arrière ou le pédalier centrale. Conçu par le fabricant anglais Sturmey Archer, le moteur du VanMoof S3 développe un couple allant jusqu’à 59 Nm, le plaçant dans la moyenne haute du marché. C’est deux fois plus que le nouveau Cowboy (30Nm) mais bien en dessous de son concurrent Iweech (90Nm).

VanMoof S3 vélo électrique
VanMoof S3 vélo électrique

Contrairement au vélo Angell , il ne s’appuie pas sur un poids ultra-léger pour optimiser son rapport poids/puissance, et l’on doit compter avec ses 19 kg du vélo. Le guidon est lui plus lourd, la roue avant plus difficile de soulever, la direction un peu moins maniable

Une batterie intégrée peu adaptée aux urbains.

C’est véritablement le point qui fâche avec cette nouvelle version du vélo électrique de VanMoof S3: la batterie. Elle présente certes un avantage de poids, sa capacité de 504 Wh qui vous permettra de parcourir en 60 et 150 km selon le mode utilisé.

Mais comparativement à ses concurrents Angell , Cowboy et Iweech, la batterie du VanMoof S3 est intégré dans le cadre et elle n’est pas amovible ! Excepté si vous possédez un garage fermé ou un abri vélo avec une prise électrique dans votre cour, la recharge de ce vélo devient un véritable casse tête. Considérons par exemple que vous habitiez en étage dans un immeuble de centre-ville – sans ascenseur. Alors il vous faudra monter votre VanMoof de 19kg (avec ses roues sales) minimum 1 à 2 fois par semaine dans votre appartement pour le recharger durant 4 heures.

la batterie du vélo
La batterie du VanMoof n’est pas amovible.

4 vitesses, ou presque !

Contrairement à génération du S2, le VanMoof S3 possède désormais 4 vitesses. Enfin presque. Tout comme Angell , la transmission du VanMoof est en fait constituée d’un mono plateau entraînant la roue via une chaîne et d’un unique pignon.

100% électrique, 100% révolutionnaire.

Slogan de VanMoof.

Mais alors qu’en est-il des 4 vitesses et du « E-shifter », modèle de transmission exclusif à VanMoof ? Il s’agit plus précisément de  e-vitesses  (équivalente aux modes Fly Eco, Fly Dry, Fly Fast… chez Angell ). Elles sont électroniques et entièrement automatiques. Par conséquent, le vélo choisit lui-même le moment de passage des vitesses en fonction de votre vitesse et du tour de pédale.

Le bon côté c’est que vous n’avez pas besoin de vous soucier de changer les vitesses, et pour certain(e) ce sera un vrai poids en moins ! Cependant, vous pouvez selon vos envies paramétrer vous même le passage des vitesses en modifiant les plages de déclenchement. Cela se passe via un menu spécifique présent dans l’application. Mais attention car il s’agit aussi une magnifique occasion de tout dérégler !

La transmission du vélo
VanMoof-S3, transmission automatique 4 vitesses

L’assistance électrique dispose ainsi de quatre e-vitesses, réglable depuis l’application compagnon. Par contre impossible de la modifier lors d’un trajet. Si cela ne pose pas de problème sur un parcours plat, il en va autrement en côte où l’on regrette parfois de ne pas avoir défini l’assistance électrique au maximum avant le trajet!

C’est à ce moment qu’on apprécie la présence du Turbo Boost, activable par une pression sur le bouton logé au niveau de la poignée droite. En fournissant une accélération supplémentaire, il permet d’éviter de devoir forcer trop lors d’une montée ou procure l’accélération nécessaire lorsqu’un feu passe au vert.

Un vélo révolutionnaire, sans display

L’écran justement, contrairement à la plupart des autres vélos à assistance électrique, le VanMoof S3 n’en dispose pas sur le guidon . Toutefois il est équipé d’un système matriciel à LED intégré au cadre. En bref, une panoplie de 166 diodes lumineuses s’allument et s’éteignent pour afficher des données, comme le logo de Deezer. Cela fonctionne plutôt bien malgré le positionnement de l’écran, même si la visibilité de l’écran par temps lumineux n’est pas optimale. Concernant les informations partagés, seulement 3 données utilisable en pédalant : le mode utilisé, le niveau de la batterie et la vitesse instantanée (nouveauté vs. le S2). Basique pour certain, avant-gardiste pour d’autres.

l'écran matriciel du vélo
Le VanMoof S3 et son écran matriciel

Une application dédiée

Etant donné qu’il s’agit d’un vélo connecté, vous pouvez toutefois compter sur une application afin d’avoir de plus amples informations sur votre performance. Vous retrouverez par exemple la distance parcourue, le temps de trajet ainsi qu’une navigation GPS. Il ne vous restera plus qu’à trouvez un support pour accrocher votre téléphone sur le guidon. On notera par contre l’absence dommageable de l’autonomie restante en kilomètre, contrairement à Iweech qui l’a modéliser avec beaucoup de réussite dans son application. Par ailleurs l’application est pour l’instant uniquement en anglais.

VanMoof S3 vélo électrique connecté zoom application
L’application du VanMoof S3

Note pour ce premier thème dédié à l ‘assistance électrique :

Nous attribuons au VanMoof S3 une note de 27 / 40

2. Le vélo : design, praticité, confort et sécurité

Pour ce qui est du design, le VanMoof est en apparence un des plus beaux vélos électriques du marché. Selon votre préférence, il est disponible en deux couleurs : dark (noir) ou light (bleu pâle). Le constructeur hollandais à innover dans cette nouvelle S3 avec une finition mate anti-rayures censé avoir meilleure tenue dans le temps

Avec ses 19 kg, il n’est pas léger mais moins lourd que la majorité de vélo électrique conventionnel. Cependant il faudra retrousser vos manches et ouvrir votre veste si vous comptez gravir des escaliers, pour le mettre à charger notamment. L’apparence du vélo est soigné, épuré. Le cadre droit entièrement tubulaire affiche des proportions maîtrisées Aucune traces de soudures contrairement au S2, et cette nouvelle version peut compter enfin sur des freins à disques hydrauliques, parfaitement intégrés au vélo.

Le vélo vu du dessus
Le VanMoof S3 vu du ciel

Mais dans la pratique, il s’agit – comme Angell , Cowboy ou Iweech – d’un vélo sans suspension. Le confort on est particulièrement dépendant des pneumatiques grande taille monté en 28″ pouces par Schwalbe (anti crevaison & à flancs réfléchissants). Par conséquent, malgré ses pneus extra-larges (50 mm de section), attention aux secousses sur les pavés.

Côté accessoires, le vélo est équipé de gardes boues de série, indispensable par temps de pluie, mais aussi d’une béquille. Il dispose également d’un avertisseur sonore intégré sur le guidon. Impossible pour autant de faire varier son intensité sonore. Il s’agit dans ses conditions plus d’un gadget censé remplacer l’irremplaçable sonnette.

Kick Lock et tête de mort.

Côté protection, le VanMoof S3 n’est pas en reste. C’est d’ailleurs une de ses marques de fabrique.  Le vélo est équipé d’un dispositif « Kick Lock« , qui immobilise instantanément la roue arrière et activera les alarmes embarquées, du bout du pied. Si un voleur tente de voler votre vélo, cela enclenche automatiquement une alarme sonore grâce à un haut-parleur et aux capteurs intégrés. Et si ce n’est pas assez pour dissuadé le voleur, un pictogramme tête de mort apparaît sur le guidon !

La seule limite de ce système c’est qu’en cas de vol, vous ne recevrez pas d’alerte sur votre téléphone. A moins d’être suffisamment proche de ce dernier (et d’être encore connecté par Bluetooth). Dommage quant on sait que le VanMoof S3 est pourtant équipé d’un modem 2G.

Pour terminer, et contrairement à ses rivaux Angell ou Cowboy , on constatera l’absence d’un système de chute qui alerte vos proches si vous avez eu un accident. Egalement absent le témoin de freinage sur le feu arrière très pratique pour alerter les autres usagers de la route.

Note du vélo dans ce deuxième thème :

Concernant le vélo et ses équipements, le VanMoof S3 s’en sort avec la note de 33 / 40

3. Bonus : service après-vente et rapport qualité-prix.

VanMoof garantie le cadre et ses composants d’origine contre les défauts de fabrication et de matériaux pendant 3 ans. Ceci n’inclut pas les pièces pouvant faire l’objet d’une usure normale (chaîne de transmission, plaquettes de frein, etc.), le montage incorrect ou l’entretien de suivi.

Sinon, vous vous demandiez pourquoi VanMoof a intégré un modem dans son vélo du coup ? Cela permet aux équipes de VanMoof de récupérer votre vélo volé si l’option « Peace of Mind Vol » a été souscrite contre 290 euros pour trois ans. Quand bien même vous vous faites voler votre vélo et que les bikes hunters de VanMoof n’arrivent pas à le récupérer, via cette option il vous est remplacé gratuitement la première fois, puis 98 euros les 2 fois suivantes.

Vue générale du S3
VanMoof S3 vélo électrique connecté

Vous pouvez comptez à ce jour que sur une présence physique très limité en France de la marque : une boutique à Paris et un pop_up store à Bordeaux. Par contre ces dernières sont quasi exclusivement dédiés à l’organisation des tests pour les acheteurs potentiels.

Pour le reste il faudra principalement comptez sur un SAV dématérialisé un poil lent. C’est la limite du système exclusif de distribution de la marque Néerlandaise. Le VanMoof S3 est commercialisé uniquement via son propre site internet (idem pour Cowboy), quand Angell ou Iweech sont en plus distribués en ligne via des enseignes de distribution grand public avec des SAV structurés.

Proposé à 1998€ contre 3398€ pour l’ancienne version, le VanMoof s’est repositionné de manière justifiée en terme de prix, et constitue à ce jour est un des vélos électriques connectés le plus abordable du marché.

Note pour ce dernier thème :

Sur cette troisième partie le VanMoof s’en sort avec la note de 17 / 20

NOTE GLOBALE ⭐️ VanMoof S3

75 / 100

Note globale de notre analyse
VanMoof S3 vélo note globale
VanMoof S3 – note globale

La troisième génération de la version S du VanMoof est globalement réussi à défaut d’être parfaite. La marque Néerlandaise a améliorer sa copie tout en baissant drastiquement son prix. Ou plutôt en le ramenant à un prix plus acceptable au vue de ses qualités.

On aime son aspect design, la qualité des finitions ainsi que sa robustesse qui procure une sensation de sécurité en milieu urbain. On apprécie également son autonomie correcte ainsi que les différents dispositifs de sécurité intégrés

Malgré tout, le S3 n’est pas parfait. On regrette avant tout que sa batterie ne soit pas détachable afin de la recharger plus facilement. Un détail qui rebutera à raison nombre de citadins. On se demandera pourquoi VanMoof à intégré un modem à son vélo sans laisser la possibilité à ses utilisateurs de pouvoir le localiser à distance dans son smartphone. On regrettera enfin que la sélection de l’assistance électrique ne puisse se faire qu’à l’arrêt.

vue globale du vélo
VanMoof S3 vélo électrique connecté look

FORCES et FAIBLESSES ⭐️ VanMoof S3

✅ VANMOOF S3 VANMOOF S3
POINTS FORTS POINTS FAIBLES
Design général du vélo.Batterie : non amovible, très contraignant en ville.
Moteur : 59 Nm de couple maxPas de géolocalisation du vélo en temps réel.
Autonomie : batterie d’une capacité de 504WhChangement du niveau d’assistance : à l’arrêt uniquement.
Dispositif de sécurité : Kick Lock et alarme sonoreEcran de contrôle à diode, trop basique et peu visible par temps lumineux.
Mode Boost : pour démarrer au feu.Pas de suspension : dommage pour le confort sur les pavés notamment.

Note : 5 sur 5.

Catégories
TEST DE VELO

Vélo Mad In France : notre grand test de ce VAE tricolore !

Vous l’avez certainement déjà remarqué dans la rue ou sur internet ? Sa promesse du MAD in France : être un vélo fabriqué en France et vendu sans intermédiaire. Lancé en 2018 par Guillaume Andriansen et Charles Hurtebize, deux amis d’enfance originaires de Rouen, ce vélo a depuis conquis les rues mais aussi quelques réseaux de distribution comme la FNAC ou Darty (tiens donc !). Mais alors, que pensez de ce très beau vélo à assistance électrique ? Est-ce une bonne affaire lorsque l’on a un budget compris entre 1500 et 2000 € ?

Vélo MAD IN FRANCE en bref

Poids18,5 kg
MoteurDans le moyeu de la roue arrière : 250W, 45 Nm
BatterieLithium-ion 36V : 375 Wh
Pneus27,5″, WTB Horizon
Vitesse10
Assistance5 modes
HomologationEN 15194, 25 km/h max

NOTE GLOBALE : 74 /100

Découvrir le meilleur prix pour un vélo MAD IN FRANCE :

* Prix constaté sur FNAC.com en profitant de la réduction de 5% pour les adhérents au programme FNAC+ choisissant le retrait magasin.

Afin d’en savoir plus, et pour vous éclairer dans vos recherches, nous avons passé au crible toutes les caractéristiques de ce vélo à assistance électrique bleu blanc rouge. Maintenant, place à l’analyse !

TEST DU VELO Mad In France Sport & Urbain

Notre Test se décompose en trois thèmes :

  1. L’assistance électrique (40pts) : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle
  2. Le vélo (40pts) : design, confort, praticité et sécurité
  3. Bonus (20pts) : service après-vente et qualité de finition.

1. L’assistance électrique : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle

Pour commencer il faut bien comprendre que MAD in France propose 2 modèles : le Sport et L’Urbain. Et pour faire simple sachez qu’ils sont totalement identiques à l’exception du cadre et du guidon dont la forme la taille et la couleur sont différentes.

Cadre fermé, barre centrale et guidon droits pour le modèle Sport.

Cadre semi-ouvert, barre tombante, et guidon évasé pour le modèle Urbain.

LE-VELO-MAD- URBAIN ET SPORT
Les 2 modèles de MAD In France : le Sport à gauche et l’Urbain à droite

Maintenant rentrons dans le sujet et abordons l’assistance électrique, identique pour ces 2 modèles.

Pour commencer, petit détour par le moteur ! Situé dans le moyeu de la roue arrière et d’une puissance standard de 250W, les vélos MAD sont dotés de moteurs allemand de la marque BMZ et peuvent développer un couple max de 45 Nm. Une puissance légèrement supérieur à la moyenne des VAE.

Une assistance électrique basée uniquement sur un capteur de pédalage.

Concernant l’assistance électrique de ce VAE, elle se base sur un « basique » capteur de pédalage et non un capteur de couple. C’est notre plus grosse déception concernant ce vélo. Ce type capteur de pédalage ne reconnaitra que la cadence. Prenons l’exemple d’une montée. Avec la pente votre cadence de pédalage diminue, pour autant vous forcez beaucoup plus. Malheureusement l’assistance électrique sera moins importante. Il vous faudra en parallèle jouer avec les 10 vitesses du dérailleur pour vous assurer que cette assistance soit adaptée à vos besoins.

MAD SPORTIF vae bleu guidon
Le guidon droit du modèle sport

Les modèles MAD In France sont donc plutôt réservé à la ville et aux chemins à faibles dénivelés.

Pour activer l’assistance, il faut allumer la batterie et l’activer via un petite commande présente sur le guidon. 5 niveaux d’assistance sont disponibles pour permettre une accélération régulière. Le premier niveau poussera le vélo à environ 11 km/h puis progressivement jusqu’à 25 km/h au cinquième niveau, vitesse limite de l’assistance. 

Une batterie amovible astucieusement intégrée

Pour s’adapter au public urbain et à ses contraintes, les vélos Mad In France sont équipés d’une batterie amovible.. Contrairement au VanMoof par exemple, pas besoin de le porter VAE dans l’escalier de votre immeuble pour refaire le plein d’énergie. Il vous suffira juste de récupérer la batterie tout en laissant le vélo en bas. Cette dernière est intégré dans le tube oblique du cadre, et verrouillé avec une clé pour éviter les vols.

MAD SPORTIF vae présentation ok
La batterie est particulièrement peu visible sur la version noire du modèle Sport

Côté autonomie, la batterie Li-Ion (BMZ) dispose d’une capacité intéressante de 375Wh. De quoi vous permettre de parcourir à minima 50 km sans aucun soucis et quelques soit le mode d’assistance utilisé.

Un écran central complet

L’écran de contrôle LCD au centre du guidon est de bonne facture.

On peut par exemple y lire le niveau de la batterie, le nombre de kilomètres parcourus et la vitesse max, moyenne et instantanée . On peut également y lire la durée du trajet, puissance délivrée par le moteur, le niveau d’assistance sollicité où la température ambiante.

MAD SPORTIF vae display
L’écran LCD au centre du guidon est rétro éclairé

Note pour ce premier thème dédié à l’assistance électrique :

Nous attribuons au Mad In France la note de 26,5 / 40

2. Le vélo : design, praticité, confort et sécurité

A première vue, pas facile de se rendre compte que le modèle Sport est bien un VAE ! Sa silhouette est à la fois racé et élégante. La batterie est quasi imperceptible lorsque l’on choisit la version noire.

L’allure du modèle Sport est plutôt masculine. Cadre fermé, barre centrale et guidon droits invite à une conduite sportive et porté vers l’avant. La selle en cuir Brooks lui donne un petit côté vintage très appréciable, tout comme le rappel des guidelines en cuir sur les poignées. La silhouette finement étudiée est cependant un peu gâchée par les nombreux câbles partant du guidon vers le cadre. Les dimensions sont, comme souvent, pensées pour les hommes avec un petit modèle conseillé pour les personnes de plus d’1m69…

Avec son cadre semi-ouvert, le modèle Urbain offre les mêmes caractéristiques que son homologue Sport, en proposant une position plus droite et plus adaptée aux femmes. Barre tombante, guidon tournant plus souple, il assurera une conduite plus douce et tranquille.

URBAIN Le Velo MAD VAE Ville Femme Léger A
Le modèle Urbain avec son cadre semi-ouvert

MAD, un vélo avant tout

Parce qu’il peut arriver que la batterie soit à plat ou que l’on ait envie de faire un peu de cardio, ce vélo à l’avantage d’être agréable à utiliser aussi bien avec que sans assistance électrique. Pour cela vous pourrez compter sur ses 10 vitesses montées sur la roue arrière. La transmission est assurée par un dérailleur Shimano 105, un classique à la fois fiable et efficace.

Avec 19,8kg sur la balance, il se situe dans la moyenne basse du marché – un VAE classique frôle habituellement les 25 kg. Vous n’aurez pas l’agilité et la maniabilité d’un vélo de course classique, mais vous pourrez prendre plaisir à l’utiliser sans avoir l’impression d’être sur le frein à mains !

MAD SPORTIF vae moteur
Cassette Shimano Tiagra 10 vitesses

Côté pneu, vous pourrez compter sur des pneus en 27,5″ WTB Horizon suffisamment large (47mm) pour s’adapter momentanément à tous types de chemins

Question confort, l’assise de la selle Brooks est vraiment agréable. On regrettera cependant l’absence d’une suspension avant qui aurait été un plus pour absorber les vibrations des pavés et autres sorties de trottoirs.

Des freins à disques hydrauliques

En matière de sécurité, ce VAE est équipé de freins à disque hydraulique pour un freinage performant quelque soit la météo. Le vélo est aussi livré de série avec garde-boues, avec le chargeur de la batterie, béquille et sonnette. Un éclairage basique avant et arrière à pile est aussi fournit. Dommage que celui ci n’est pas alimenté par la batterie.

MAD SPORTIF vae bleu présentation
Le modèle Sport de MAD In France, couleur bleu

Sur le plan de la sécurité du vélo enfin, aucun système anti-vol mécanique ou électronique n’est intégré sur les vélos MAD contrairement à ce que peuvent proposer d’autres marques françaises comme Angell, Iweech ou Voltaire plus récemment. Un cadenas de cadre afin de bloquer la roue arrière aurait pourtant été un compromis simple et utile.

Note pour ce second thème lié au vélo en lui-même :

Sur cette seconde partie, le vélo MAD IN FRANCE s’en sort avec l’excellente note de 31/40

3. Bonus: service après-vente et qualité de finition

MAD in France porte en effet bien son nom. Les 2 modèles Sport et Urbain ont été conçu en France et sont actuellement fabriqués en Loire-Atlantique à la Manufacture Française du Cycle, un sous traitant industriel situé à Machecoul. Comme vu précédemment, les matériaux choisit sont qualitatifs, robustes et esthétiques. Dommage que les traces de soudures sur le cadre et les câbles sortant du guidon soient aussi visible !

Côté garantie, les vélos MAD sont garantie 5 ans pour le cadre et 2 ans pour le moteur et la batterie.

URBAIN Le Velo MAD VAE Ville Femme Léger 5

Pour terminer, les vélos MAD In France sont homologués EN 15194 ce qui vous permettra de profiter des diverses primes à l’achat proposés par les différentes collectivités locales (à retrouver ici).

Note pour ce thème Bonus :

Pour cette troisième et dernière partie, MAD In France s’en sort avec la note de 16,5/20

NOTE GLOBALE Mad In France Sport

MAD SPORTIF vae NOTE GLOBALE

En conclusion le MAD in France est un beau VAE à l’allure sportive et épurée. Son design est vraiment réussi. Ne vous attendez pas pour autant à l’utiliser pour battre des records ! Au delà de son look il s’agit plutôt d’un vélo hybride et polyvalent pour le milieu urbain. Le MAD est ainsi plaisant à utiliser avec ou sans assistance électrique, grâce à un poids maîtrisé (18,5kg) et une cassette de 10 vitesses.

Côté équipement on apprécie ses freins à disques hydrauliques, sa selle en cuir Brooks, ses garde-boues si utilise pas temps de pluie et sa béquille. On regrette cependant l’absence d’une suspension avant, d’un porte bagage arrière et surtout d’un système antivol.

MAD in France SPORTIF vae blanc extérieur

Pour la partie électrique, moteur et batterie sont de bonnes factures. Dommage que l’assistance ne soit pas basée sur un capteur de couple. Mais vu le prix et le lieu de fabrication, les vélos MAD sont un excellent rapport qualité prix.

Découvrir le meilleur prix pour un vélo MAD IN FRANCE :

* Prix constaté sur FNAC.com en profitant de la réduction de 5% pour les adhérents au programme FNAC+ choisissant le retrait magasin

FORCES ET FAIBLESSES Mad In France Sport

Points Forts MAD IN FRANCEPoints Faibles MAD IN FRANCE
Poids: 18,5 kg ! Loin des 23 à 25 kg habituels pour un VAE standardAssistance électrique basée uniquement sur un capteur de pédalage : absence d’un capteur de couple.
Moteur 250W présent dans la roue arrière
Un couple max
appréciable de 45 Nm
Absence de suspension avant
Batterie amovible (marque BMZ) parfaitement intégrée dans la partie oblique du cadre.
Autonomie
dans la moyenne avec capacité de 375 Wh, soit 40 à 70km selon le mode utilisé.
Eclairage à pile
Ecran LCD très complet au centre du guidon pour consulter ses performances en temps réel.Aucun système anti-vol intégré
Freins à disques hydrauliques pour une sécurité optimale au freinage quelque soit la météoAbsence d’un porte bagage de série
Pneus larges (47mm de section), permettant de rouler aisément sur tout type de cheminAbsence port USB pour recharger téléphone
Transmission : 10 vitesses pour affronter tous types de dénivelés avec ou sans assistance.
Vélo fabriqué en France à Machecoul
Cadre garantie 5 ANS, batterie et moteur 2 ans

Découvrir le meilleur prix pour un vélo MAD IN FRANCE :

*Prix constaté sur FNAC.com en profitant de la réduction de 5% pour les adhérents au programme FNAC+ choisissant le retrait magasin

Note : 5 sur 5.

Catégories
TEST DE VELO

🚲 Angell bike ⚡️ notre analyse du « Smartbike » de Marc Simoncini !

Le vélo Angell de Marc Simoncini : pour ce test, nous avons choisit le vélo dont tout le monde parle… où plutôt dont entend le plus parler dans la presse et sur les réseaux sociaux ! Et ce n’est pas un hasard car c’est celui du serial entrepreneur, fondateur de Meetic et créateur du vélo de course Heroïn. Cette fois-ci c’est en compagnie de Jules Trecco qu’il souhaite bousculer le marché du vélo à assistance électrique avec le Angell bike, un vélo se revendiquant comme étant le premier « Smart Bike » au monde. test vélo Angell vélo angell simoncini

Son constat ? La ville est engorgée de voitures qui n’avancent qu’à 15 km/h de moyenne. La majorité des déplacements font moins de 5 km. Après réflexion, l’homme d’affaire a eu envie d’apporter sa pierre au désengorgement des grandes villes et de répondre à l’urgence écologique.

Dans les faits, ce vélo à assistance électrique est-il le plus sûr du monde comme l’affirme ses co-fondateurs ? Que se cache-t-il derrière son look épuré signée du designer français Ora Ito ? Que vaut-il par rapport à ses concurrents (Van Moof, Cowboy, Iweech) ?

Angell Bike en bref

Poids15,9 kg
Moteur50 Nm, 250W : dans le moyeu arrière
Batterie216 Wh, 36V : Lithium-ion
Pneus28″, Schwalbe Big Ben
Vitesse1, vélo mono-vitesse
Assistance4 modes
HomologationEN 15194, 25 km/h max

NOTE GLOBALE : 80 /100

Découvrir le meilleur prix pour le vélo Angell :

.

Afin d’en savoir plus, nous avons passé au crible toutes les caractéristiques de ce (très bon) vélo électrique made in France. Maintenant place à l’analyse !

TEST DU VELO ⭐️ Angell Bike

Notre Test se décompose en trois thèmes :

  1. L’assistance électrique (40pts) : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle
  2. Le vélo (40pts) : design, confort, praticité et sécurité
  3. Extra (20pts) : service après-vente et qualité de finition.

1. L’assistance électrique : moteur, batterie, système d’assistance et écran de contrôle

Tout d’abord examinons le cœur d’un vélo à assistance électrique : son moteur. Pour Angell, il s’agit d’une motorisation d’une puissance de 250 Watts situé dans le moyeu de sa roue arrière. Malgré un assemblage dans l’usine historique de SEB d’Is-sur-Tille (Côte d’Or), le moteur est (comme souvent) made in China et de la marque AKA. Selon le mode choisit, il développe un couple allant jusqu’à 50 Nm, le plaçant dans la moyenne du marché – au dessus du Cowboy C3 (30Nm) mais bien en dessous de son concurrent Iweech (90Nm). Cependant Angell s’appuie sur un poids ultraléger de 15,9 kg pour optimiser son rapport poids/puissance.

Une batterie révolutionnaire ?

Deuxièmement la batterie. « On a inventé une batterie complètement innovante, très légère, qui fait moins de deux kilos et qui se recharge en moins de deux heures »  déclarait Marc Simoncini durant sa conférence de présentation d’Angell. En conséquence la batterie développée par la marque est aussi de faible capacité avec seulement 216 Wh (2 fois moins que Van Moof). Cependant, et c’est indispensable pour ceux qui vivent en appartement, la batterie du Angell est amovible contrairement à celle du même Van Moof. De surcroît, en cas de panne sèche, elle ne met que 2 heures à se recharger ce qui est par conséquent un record sur le marché.

Par ailleurs, plutôt que de la cacher un peu dans le cadre, elle dépasse à l’arrière, façon porte-bagage, mais sans avoir la fonctionnalité d’un porte bagage. Malgré tout elle est plutôt courte, ce qui devrait freiner les ardeurs de plaisantins voulant s’asseoir à l’arrière… et surtout elle possède non seulement un éclairage, mais aussi des clignotants ce qui est – notons le – aussi unique qu’ingénieux.

Angell, vélo connecté ou Smart Bike ?

Mais alors qu’est ce qui est « smart » dans ce Angell ? Lié avec le smartphone de son propriétaire en Bluetooth Low Energy (BLE), à la façon de ses concurrents Vanmoof & Cowboy, l’Angell est donc un vélo connecté et par conséquent intelligent, d’où le terme “Smart bike”. Dans ce contexte Angell n’est donc pas le premier « Smart bike » au monde, mais on dire qu’il est unique en son genre grâce à son « cockpit intelligent».

Nous voulons faire la Tesla du vélo électrique.

Marc Simoncini, conférence de lancement du vélo Angell, le 19 Novembre 2019

Le « Cockpit » , utile ou futile ?

Le cockpit permet tout d’abord de déverrouiller son vélo grâce à un code pin au cas où son téléphone n’a plus de batterie (et donc que le vélo ne reconnait pas que son propriétaire est à moins de 10 mètres), contrairement au Cowboy déverrouillable uniquement via son appli. Par ailleurs le cockpit offre un choix parmi les 4 modes d’assistance.

Angell le vélo électrique connecté, le guidon ou cockpit avec l'écran de contrôle
Angell , le guidon ou cockpit avec l’écran de contrôle

Les informations offertes grâce à l‘écran tactile sont les plus exhaustives du marché. Elles présentent des informations très utiles comme par exemple la vitesse instantanée, l’autonomie en kilomètre selon le mode, ou encore l’heure. Mais d’autres sont un peu plus gadget comme la météo, l’indice de pollution.

Il permet aussi d’obtenir de l’assistance à la navigation grâce à un GPS indiquant directement sur le guidon la route à suivre. Cerise sur le guidon, les poignées de ce dernier vibrent à gauche ou à droite à chaque virage à prendre. Enfin de chaque côté du guidon on trouve deux boutons personnalisables : par exemple klaxon (électronique), choix du mode d’assistance ou clignotants peuvent être assignés à ces boutons.

Globalement Angell est adepte du « more is better » pour changer la vie du cycliste urbain, contrairement à son concurrent iweech qui serait plutôt du type  » less is better » pour simplifier la vie de l’utilisateur.

Quid de l’assistance ?

Concernant l’assistance électrique, 3 facteurs interviennent sur la façon dont le moteur vous aide :

  • le mode de conduite choisi (3 modes d’assistance, 1 mode sans moteur).
  • l’inclinaison du vélo (= êtes vous dans une montée ou sur du plat).
  • la force que vous donnez au pédalage (= capteur de couple).

C’est en fonction de ces données ainsi que la vitesse instantanée que l’électronique vous donne plus ou moins d’aide. Dans ces conditions l’assistance est fluide et efficace, et peut compter avec un moteur particulièrement silencieux.

Note pour ce premier thème lié à l’assistance électrique :

Nous attribuons à Angell la note de 29,5 / 40.

2. Le vélo Angell : design, praticité, confort et sécurité

En tout premier lieu, le vélo Angell est disponible en deux couleurs consensuelles : noir et alumnium. Avec ses 15,9 kg, il est le deuxième vélo le plus léger de sa catégorie derrière le COBOC Seven Vesterbro et ses 15,6 kg. De ce fait il est facilement transportable pour gravir des escaliers si besoin. L’apparence du vélo est soignée, épurée. Pas de trace de soudure. Si bien qu’Angell est sans conteste le vélo plus attirant et design de sa catégorie.

Mais dans la pratique, il s’agit – comme Van Moof, Cowboy ou Iweech – d’un vélo a une seule vitesse et sans suspension. Le confort on est particulièrement dépendant des pneumatiques 28″ pouces Michelin Protek (anti crevaison & à flancs réfléchissants). Par conséquent attention aux secousses sur les pavés. Si vous souhaitez utiliser le vélo sans assistance électrique, vous ne pourrez compter que sur une seule vitesse, limite pour franchir une colline sans un bel effort. Enfin, pas de gardes boues de série. Ces derniers sont par contre disponibles en option comme (prochainement) de très nombreux accessoires : paniers en bois, rétroviseurs, manteau imperméable…